Rechercher dans ce blog

Envie de suivre notre actualité?

N'hésitez pas à suivre notre actualité via facebook en cliquant sur ce lien.

mardi 24 juillet 2012

Un vol audacieux ?


Le musée d’art contemporain de Caracas a constaté en 2003 que l’œuvre de Matisse qu’il exposait n’était plus l’original précédemment détenu. Autrement dit : l’œuvre originale avait été volée et remplacée par une copie pour éviter d’attirer l’attention!

Les agents du FBI ont retrouvé le bien 10 ans plus tard en prétextant être des acheteurs d’objets d’art. C’est donc un scénario digne des productions hollywoodiennes qui s’est dessiné ici avec, dans un premier temps, un vol audacieux et discret d’une œuvre dans un musée suivi d’une infiltration des probables auteurs des faits par les enquêteurs.

En Belgique, il existe également un département de la police fédérale spécialisé dans la recherche d’œuvres volées.

Alexandre PINTIAUX.
Avocat.

mercredi 18 juillet 2012

Cours de gestion de galerie d'art.

Chers lecteurs,

C'est avec grand plaisir que je vous annonce développer un cours de "gestion de galerie d'art" par correspondance. Il sera disponible dès septembre.

Ce cours sera orienté vers la pratique et fournira les nombreux conseils utiles au gérant d'une galerie ou à celui souhaitant rejoindre une galerie déjà existante.

Avis aux amateurs!

http://www.formationadistance.be/

vendredi 13 juillet 2012

Qui est l'acquéreur du Cri?

La presse américaine révèle que l'acquéreur de la célèbre œuvre d'E. Munch pourrait être un Américain.

Aucune confirmation...

Les enchères portant sur cette œuvre avaient battu tous les records en mai dernier.



jeudi 12 juillet 2012

Le droit de préemption en droit de l’art.


L’éthique sur le marché de l’art est un sujet qui nous tient à cœur.

Une illustration de celle-ci est le droit de préemption des  états. Beaucoup d’états se réservent ce droit lors des enchères portant sur des œuvres vendues par des particuliers ou des entreprises et appartenant au patrimoine culturel du pays. Ce droit est prévu par les législations respectives de chaque état. Il s’exerce juste après l’adjudication de l’objet. L’Etat doit à ce moment faire savoir qu’il fera usage de son droit de préemption et se substituera dans les droits et obligations de l’enchérisseur.

L’Etat aura alors le droit de payer le prix pour acquérir l’objet avant l’acheteur intéressé.

Dernièrement, l’Inde a peut-être fait usage d’un droit similaire. Les informations dont nous disposons ne le confirment malheureusement pas. Néanmoins, elle a pu, pour un prix de plus d’1 million de dollars ( !), acquérir des documents de Gandhi avant les enchérisseurs, permettant de la sorte au pays de les conserver dans son patrimoine culturel. 

mercredi 4 juillet 2012

L’exposition Toutankhamon arrive en France.


Après un passage notamment par Bruxelles et Barcelone, l’exposition Toutankhamon arrive maintenant en France.

Cette exposition a la particularité assumée de n’être constituée que de copies des œuvres originales.

La démarche est donc inversée en comparaison avec une exposition classique puisque la copie est présentée comme un travail de précision réalisé par les meilleurs artistes égyptiens contemporains permettant à tout un chacun d’examiner des objets dont les originaux se trouvent à l’autre bout du monde et parfois difficilement accessible au public. D’habitude, les originaux sont transportés à grand renfort d’assurances et de spécialistes du transport d’œuvres d’art. Le Journal des Arts a mis en évidence les possibilités offertes par ce moyen pour exposer l’archéologie (voir JdA, n° 372, p. 8).

Alexandre Pintiaux